Documents  Payonne, Maëlle | enregistrements trouvés : 3

     

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q


y


Cote : PA 674

Pour sa deuxième création, la compagnie du Poivre Rose s'attaque aux méandres de la mémoire avec humour et finesse. En faisant appel à des références populaires, à leurs histoires propres et à notre mémoire collective, les cinq artistes aux origines, aux corps, aux disciplines et aux âges différents évoluent dans un huis-clos encombré de leurs souvenirs, en passant du mât au trapèze, avec un détour par le cadre coréen et la corde à sauter.

CHAPITRE 1
00mn 00s : générique
CHAPITRE 2
00mn 13mn : animation photo avec le public
CHAPITRE 3
03mn 24s : collectif - jeu d'acteur, projection vidéo
CHAPITRE 4
07mn 52s : collectif - jeu d'acteur
11mn 04s : jeu d'acteur (H)
CHAPITRE 5
14mn 43s : corde (H)
18mn 46s : projection vidéo
CHAPITRE 6
20mn 14s : jeu d'acteur (H)
23mn 26s : hula hoop (H)
25mn 45s : projection vidéo
27mn 14s : jeu d'acteur (H)
CHAPITRE 7
28mn 11s : jeu d'acteur (FH)
33mn 23s : collectif - jeu d'acteur
CHAPITRE 8
35mn 11s : collectif - jeu d'acteur
37mn 59s : projection vidéo
CHAPITRE 9
38mn 47s : jeu d'acteur (H)
40mn 45s : trapèze fixe (H)
43mn 35s : jeu d'acteur (FH)
44mn 45s : projection vidéo, peinture
CHAPITRE 10
45mn 50s : jeu d'acteur (HHH)
50mn 00s : art plastique
CHAPITRE 11
51mn 12s : collectif - jeu d'acteur
52mn 07s : jeu d'acteur (H) (installation du mât)
56mn 44s : mât chinois (H)
59mn 52s : jeu d'acteur (F)
CHAPITRE 12
1h 01mn 21s : collectif - jeu d'acteur, hula hoop, rollers
1h 04mn 33s : collectif - corde à sauter, danse
CHAPITRE 13
1h 08mn 12s : portique coréen (FH)
1h 12mn 36s : fin
Pour sa deuxième création, la compagnie du Poivre Rose s'attaque aux méandres de la mémoire avec humour et finesse. En faisant appel à des références populaires, à leurs histoires propres et à notre mémoire collective, les cinq artistes aux origines, aux corps, aux disciplines et aux âges différents évoluent dans un huis-clos encombré de leurs souvenirs, en passant du mât au trapèze, avec un détour par le cadre coréen et la corde à saut...

COMPAGNIE DU POIVRE ROSE ; DECHAUFOUR (THOMAS) ; CHAUDRON (ANTOINETTE) ; VIDAL CASTELLS (MARCEL) ; FOURTEAU (MARINE) ; VANDERBORGHT (AMAURY) ; ART VIDEO ; CORDE ; HULA HOOP ; TRAPEZE FIXE ; ARTS PLASTIQUES ; MAT CHINOIS ; PORTIQUE CORÉEN

... Lire [+]

U H


Cote : PA 636

Ils sont 5 : 4 acrobates et une chanteuse. 5 couleurs : vert, violet, bleu, jaune et rose. Ils s'entremêlent, s'entrechoquent, se lancent et se rattrapent autour du cadre aérien et du portique coréen à la recherche de leur identité.
Dans un univers déjanté et sensible, La Femme de trop parle de la solitude, du groupe, de l'être et de l'humanité. Du cirque brut et sans pudeur, énergique , sensuel et drôle. [programme Circa]

CHAPITRE 1
00mn 00s : générique
CHAPITRE 2
00mn 13s : entrée du public : Noémie ARMBRUSTER - chant
02mn 09s : Noémie ARMBRUSTER, Marine FOURTEAU, Angèle GUILBAUD, Liza LAPERT - jeu d'acteur (FFFF)
03mn 24s : Liza LAPERT - jeu d'acteur (F)
CHAPITRE 3
07mn 34s : collectif - jeu d'acteur
13mn 03s : Noémie ARMBRUSTER, Marcel VIDAL CASTELLS - cadre aérien (FH)
13mn 43s : collectif - jeu d'acteur
14mn 11s : Marine FOURTEAU - jeu d'acteur (F)
CHAPITRE 4
15mn 30s : collectif - jeu d'acteur
16mn 55s : Liza LAPERT, Noémie ARMBRUSTER - chant, guitalélé (FF)
17mn 44s : Marine FOURTEAU, Angèle GUILBAUD, Marcel VIDAL CASTELLS - portique coréen, cadre aérien (FFH), Liza LAPERT, Noémie ARMBRUSTER - chant, ukulélé (FF)
20mn 29s : Noémie ARMBRUSTER, Angèle GUILBAUD, Marcel VIDAL CASTELLS - portique coréen, cadre aérien (FFH)
21mn 04s : Noémie ARMBRUSTER - chant, jeu d'acteur (F)
21mn 42s : Marine FOURTEAU, Angèle GUILBAUD, Marcel VIDAL CASTELLS - portique coréen, cadre aérien (FFH)
22mn 33s : Liza LAPERT - jeu d'acteur (F)
23mn 56s : collectif - jeu d'acteur
CHAPITRE 5
25mn 48s : collectif - jeu d'acteur (description des 5 femmes)
29mn 12s : Liza LAPERT, Marcel VIDAL CASTELLS - portique coréen (FH)
29mn 51s : collectif - jeu d'acteur
CHAPITRE 6
38mn 23s : collectif - jeu d'acteur
29mn 13s : collectif - chant
40mn 47s : collectif - portique coréen, cadre aérien
43mn 34s : collectif - jeu d'acteur
45mn 38s : Marine FOURTEAU, Angèle GUILBAUD, Marcel VIDAL CASTELLS - portique coréen, cadre aérien (FFH)
47mn 14s : collectif - colonne à 3
48mn 08s : collectif - jeu d'acteur
CHAPITRE 7
50mn 13s : collectif - jeu d'acteur
56mn 03s : Liza LAPERT, Marcel VIDAL CASTELLS - portique coréen (FH), Noémie ARMBRUSTER - chant (F)
56mn 57s : Marine FOURTEAU, Marcel VIDAL CASTELLS - chant, jeu d'acteur (FH)
57mn 44s : Marine FOURTEAU, Marcel VIDAL CASTELLS - portique coréen (FH)
CHAPITRE 8
58mn 25s : Liza LAPERT - guitalélé, jeu d'acteur (F)
1h 02mn 13s : Angèle GUILBAUD - jeu d'acteur (F)
1h 04mn 50s : collectif - jeu d'acteur
1h 05mn 39s : Marine FOURTEAU, Angèle GUILBAUD - cadre aérien (FF)
1h 07mn 30s : Marcel VIDAL CASTELLS, Liza LAPERT - jeu d'acteur, danse (HF)
CHAPITRE 9
1h 09mn 04s : Marine FOURTEAU, Angèle GUILBAUD, Liza LAPERT, Marcel VIDAL CASTELLS - portique coréen, cadre aérien (FFFH), Noémie ARMBRUSTER - chant (F)
1h 14mn 50s : Liza LAPERT - danse (F)
1h 16mn 44s : fin
Ils sont 5 : 4 acrobates et une chanteuse. 5 couleurs : vert, violet, bleu, jaune et rose. Ils s'entremêlent, s'entrechoquent, se lancent et se rattrapent autour du cadre aérien et du portique coréen à la recherche de leur identité.
Dans un univers déjanté et sensible, La Femme de trop parle de la solitude, du groupe, de l'être et de l'humanité. Du cirque brut et sans pudeur, énergique , sensuel et drôle. [programme Circa]

CHAPITRE 1
00mn 0...

MARCEL ET SES DROLES DE FEMMES ; CIRCA ; CADRE AERIEN ; PORTIQUE CORÉEN ; LAPERT (LIZA) ; VIDAL CASTELLS (MARCEL) ; GUILBAUD (ANGELE) ; FOURTEAU (MARINE) ; ARMBRUSTER (NOEMIE) ; CHANT ; DANSE

... Lire [+]

Z