Documents  Koleva, Maria | enregistrements trouvés : 11

     

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q


U V

- n° Cahier théâter Louvain, n° 46 (1977) - pp. 61-75
Cote : BOI 229

Extrait de "Filmer le théâtre", table ronde internationale du Centre National de la Recherche Scientifique dirigée par Denis Bablet.

THEATRE ; CAPTATION DU SPECTACLE VIVANT

... Lire [+]

U V

- n° CinémAction, n°41 (janv. 1987) - pp.154-158
Cote : BOI 229

Filmant les cours d'Antoine Vitez avec toute sa subjectivité et sa sensibilité de cinéaste, Maria Koleva saisit la quintessence d'un art à la fois vécu pour le metteur en scène et explicité par sa fonction didactique. (extrait article)

THEATRE ; VITEZ (ANTOINE) ; CAPTATION DU SPECTACLE VIVANT

... Lire [+]

U V


Cote : TH PA 014

"Chaque mot est vrai" dit Maria Koleva en préambule. Ce film en deux parties, s'articule autour de la correspondance échangée entre Antoine Vitez et la réalisatrice. Terminé en 1989, comme pour clore une aventure d'une quinzaine d'années, ce "ciné-roman" intercale des images parfois tournées en 1976.

VITEZ (ANTOINE) ; THEATRE ; Fiche à compléter

... Lire [+]

U V


Cote : TH PA 015

Dans cette seconde partie, Maria Koleva insère de nombreux extraits des "Leçons de théâtre d'Antoine Vitez", tournées au conservatoire en 1976.

VITEZ (ANTOINE) ; THEATRE ; Fiche à compléter

... Lire [+]

U V


Cote : TH PA 016

Leçon n° 1 - Martine et le Cid
Deux élèves incarnent L'Infante et Chimène. Parallèlement, la caméra suit Martine, l'Infante, dans sa vie quotidienne. Les deux espaces se prolongent, la bande son fait la médiation. Vitez évoque l'exigence acquise par les élèves du conservatoire, puis la misère artistique et matérielle dans laquelle ils se retrouvent souvent. Il espère qu'ils sauront faire pression pour que les choses changent.
Leçon n°4 - Noces de sang ou la création de l'obstacle
La classe s'est remise au travail. Vitez s'explique sur un exercice qu'il affectionne et qualifie de passage obligé, la création arbitraire d'un obstacle, d'une difficulté, afin d'obliger les élèves à le contourner pour continuer à jouer.
Leçon n° 1 - Martine et le Cid
Deux élèves incarnent L'Infante et Chimène. Parallèlement, la caméra suit Martine, l'Infante, dans sa vie quotidienne. Les deux espaces se prolongent, la bande son fait la médiation. Vitez évoque l'exigence acquise par les élèves du conservatoire, puis la misère artistique et matérielle dans laquelle ils se retrouvent souvent. Il espère qu'ils sauront faire pression pour que les choses changent.
Leçon n°4 - Noces ...

VITEZ (ANTOINE) ; THEATRE ; Fiche à compléter

... Lire [+]

U V


Cote : TH PA 017

Leçon n° 2 - L'ours ou Tchekov est-il misogyne ?
La classe travaille "L'Ours" de Tchekhov. Un homme et une femme se déchirent sur fond de haine entre les sexes. La réponse apparaît au cours du travail : oui, l'écrivain russe nourrissait quelques aigreurs à l'égard du sexe "faible". Dans la rue, des hommes et des femmes manifestent et revendiquent, entre autres égalités, celles des sexes.
Leçon n°3 - Le Barbouillé ou la Gaie Mort
C'est Molière que la classe "soumet ici à la question". Parallèlement, Maria Koleva suit Vitez, tous sens en ébullition, au jardin du Luxembourg. Belles digressions sur le théâtre et la guerre, où dans les deux cas il s'agit d'une mission impossible : inventer les moyens de gagner la bataille. Entraînement et simulation permettent la maîtrise du "jeu".
Leçon n° 2 - L'ours ou Tchekov est-il misogyne ?
La classe travaille "L'Ours" de Tchekhov. Un homme et une femme se déchirent sur fond de haine entre les sexes. La réponse apparaît au cours du travail : oui, l'écrivain russe nourrissait quelques aigreurs à l'égard du sexe "faible". Dans la rue, des hommes et des femmes manifestent et revendiquent, entre autres égalités, celles des sexes.
Leçon n°3 - Le Barbouillé ou la Gaie Mort
C'est Molière ...

VITEZ (ANTOINE) ; THEATRE ; Fiche à compléter

... Lire [+]

U V


Cote : TH PA 018

Leçon n°5 - Andromaque ou l'Irréparable
Deux élèves présentent une scène entre Hermione et sa suivante Cléone. Vitez fouille leurs gestes et leurs dires jusqu'à rendre chaque instant évident et dense, pour elles comme pour les spectateurs. Dans Paris, c'est la grève des éboueurs. Les ordures s'amoncellent sur les trottoirs et les images suggèrent la puanteur.

Leçon n°6 - Ubu ou la Diminution de la sexualité chez les jeunes cadres dynamiques
Cette "leçon" est l'une des plus gaies et des plus jubilatoires : très en verve, le professeur déclenche l'hilarité générale à maintes reprises. Il faut dire que l'écriture d'Alfred Jarry et les préoccupations du Père et de la Mère Ubu s'y prêtent. Parallèlement, Maria Koleva montre une série de photos d'un homme et d'une femme dont la connivence est la pratique, triviale, de l'amour.

Leçon n°7 - Comment la souffrance du metteur en scène devient celle de Racine
Vitez propose un exercice de diction. Il ne s'agit pas de formalisme, mais de faire apparaître des sens, de découvrir des jeux de mots, de laisser naître les idées à partir de la diction. On apprend que Racine, ce maître de l'alexandrin, écrivait d'abord de la prose, et la retravaillait inlassablement.
Leçon n°5 - Andromaque ou l'Irréparable
Deux élèves présentent une scène entre Hermione et sa suivante Cléone. Vitez fouille leurs gestes et leurs dires jusqu'à rendre chaque instant évident et dense, pour elles comme pour les spectateurs. Dans Paris, c'est la grève des éboueurs. Les ordures s'amoncellent sur les trottoirs et les images suggèrent la puanteur.

Leçon n°6 - Ubu ou la Diminution de la sexualité chez les jeunes cadres dynamiques ...

VITEZ (ANTOINE) ; THEATRE ; Fiche à compléter

... Lire [+]

U V


Cote : TH PA 019

Leçon n°8 - Le Libéré de Bertolt Brecht ou la Lacheté quotidienne
On travaille "Grand'peur et misère du IIIe Reich" de Brecht. Le livre est présent (un seul pour tout le monde). Chacun cherche. Le professeur ne retrouve pas une inspiration perdue, ne sait plus. "Les moments de la vie ne se répètent pas. Ceux qui peuvent refaire la même mise en scène sont des metteurs en scène. Ceux qui vivent le moment présent sont des poètes", commente Maria Koleva.

Leçon n°9 - L'Echange ou Comment faire de Claudel un auteur laïque
Le professeur demande aux comédiennes de moins se laisser prendre par le texte, de jouer plus prosaïquement le lyrisme claudélien, de ne pas craindre les effets faciles. Son intêret pour Claudel réside dans la représentation de son système théologique sous son aspect social.
Leçon n°8 - Le Libéré de Bertolt Brecht ou la Lacheté quotidienne
On travaille "Grand'peur et misère du IIIe Reich" de Brecht. Le livre est présent (un seul pour tout le monde). Chacun cherche. Le professeur ne retrouve pas une inspiration perdue, ne sait plus. "Les moments de la vie ne se répètent pas. Ceux qui peuvent refaire la même mise en scène sont des metteurs en scène. Ceux qui vivent le moment présent sont des poètes", commente Maria ...

VITEZ (ANTOINE) ; THEATRE ; Fiche à compléter

... Lire [+]

U V


Cote : TH PA 020

Leçon n°10 - Théâtre et réalités russes - 1) Ivanov d'Anton Tchekhov
Filmée en 1976, montée en 2002, cette "leçon" présente plusieurs séances de travail du metteur en scène Antoine Vitez avec ses élèves du Conservatoire d'art dramatique sur la pièce de Tchekhov, "Ivanov". Au-delà des simples images d'archives, Maria Koleva donne à voir la réalité du travail théâtral et de la confrontation des acteurs avec l'écriture et la langue d'un auteur.


Leçon n°10 - Théâtre et réalités russes - 2) Le Don paisible de Mikhaïl Cholokhov
Après le théâtre de Tchekhov, Antoine Vitez poursuit son exploration des "réalités russes" avec "Le Don paisible", roman épique de Mikhaïl Cholokhov écrit entre 1912 et 1922. Du "littéraire" au "théâtral", entre le "lu" et le "dit", recherche d'une authenticité de l'interprétation à la frontière entre récit et incarnation.
Leçon n°10 - Théâtre et réalités russes - 1) Ivanov d'Anton Tchekhov
Filmée en 1976, montée en 2002, cette "leçon" présente plusieurs séances de travail du metteur en scène Antoine Vitez avec ses élèves du Conservatoire d'art dramatique sur la pièce de Tchekhov, "Ivanov". Au-delà des simples images d'archives, Maria Koleva donne à voir la réalité du travail théâtral et de la confrontation des acteurs avec l'écriture et la langue d'un au...

VITEZ (ANTOINE) ; THEATRE ; Fiche à compléter

... Lire [+]

U V


Cote : TH PA 021

Leçon n°11 - Electre, le droit à la folie pour tous ou la Vengeance en question
1976 : les élèves d'Antoine Vitez, dont François Clavier, Denise Chalem ou Christine Boisson, suivent le maître sur les traces du mythe d'Electre, oeuvre phare de la tragédie antique. Ils abordent les textes d'Eschyle et de Sophocle, ou encore du poète contemporain Yannis Ritsos pour explorer toutes les indignations, l'attente patiente, la folie ou la rage meurtrière d'Electre.
Leçon n°11 - Electre, le droit à la folie pour tous ou la Vengeance en question
1976 : les élèves d'Antoine Vitez, dont François Clavier, Denise Chalem ou Christine Boisson, suivent le maître sur les traces du mythe d'Electre, oeuvre phare de la tragédie antique. Ils abordent les textes d'Eschyle et de Sophocle, ou encore du poète contemporain Yannis Ritsos pour explorer toutes les indignations, l'attente patiente, la folie ou la rage meurtrière ...

VITEZ (ANTOINE) ; THEATRE ; Fiche à compléter

... Lire [+]

U V


Cote : TH PA 022

Leçon n°12 - Lire tout au théâtre - A) Apprendre à entendre les voix derrière l'écrit : Antoine Vitez lit L'Humanité en 1976
"Faire théâtre de tout", telle pourrait être la devise de cette "leçon" d'Antoine Vitez avec ses élèves du Conservatoire. Tout écrit est potentiellement matière à théâtre, en l'occurrence ici les journaux et plus précisément "L'Humanité", l'organe du Parti communiste français. La rhétorique politique et militante à l'épreuve du plateau.

Collection Poésie et vérité - Les Leçons de théâtre d'Antoine Vitez
Leçon n°12 - Lire tout au théâtre - B) Pour le théâtre à tout prix avec rien - C) Le travail de l'acteur est celui du poète (sur les textes de Danièle Sallenave et Yannis Ritsos)
Les deux dernières parties de cette douzième "leçon" d'Antoine Vitez présentent, d'une part, de larges extraits de "Catherine", lecture-spectacle d'après le roman d'Aragon "Les Cloches de Bâle", réalisation majeure de Vitez qui fonde ce qu'on appellera le "théâtre-récit" à la fin des années 1970 ; d'autre part, le travail sur la parole poétique (textes de Danièle Sallenave et Yannis Ritsos) avec les élèves du Conservatoire.
Leçon n°12 - Lire tout au théâtre - A) Apprendre à entendre les voix derrière l'écrit : Antoine Vitez lit L'Humanité en 1976
"Faire théâtre de tout", telle pourrait être la devise de cette "leçon" d'Antoine Vitez avec ses élèves du Conservatoire. Tout écrit est potentiellement matière à théâtre, en l'occurrence ici les journaux et plus précisément "L'Humanité", l'organe du Parti communiste français. La rhétorique politique et militante à ...

VITEZ (ANTOINE) ; THEATRE ; Fiche à compléter

... Lire [+]

Dossiers

 
Z