Documents  NOEL (KARINE) | enregistrements trouvés : 3

     

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

U V

- 49 p.
Cote : ACR Noe

Evolutions de l'acrobatie contemporaine. état des lieux de l'acrobatie au cirque de nos jours.

ACROBATIE ; ACROBATIE AU SOL ; DANSE ACROBATIQUE ; PEDAGOGIE DU CIRQUE ; NOUVEAU CIRQUE ; NOEL (KARINE) ; THOMAS (WILLIAM) ; SOUBIES (DAVID) ; THOMAS (ARNAUD) ; FOURNIER (DAMIEN)

... Lire [+]

U V


Cote : PA 083

Avignon 1992
"Le spectacle débute dans l'atmosphère lourde d'un cabaret louche.
Des clients sont installés à une table et entreprennent une partie de cartes, d'autres évoluent sur un air de valse musette. Un groom étonnant se contorsionne sur une chaise suspendue dans les airs. Un étranger passe et repasse, apostrophant le public, mais il est si énigmatique que l'on ne comprend absolument pas ce qu'il essaie de nous communiquer.
Entre deux moments très Caf' Conc', des hommes jouent au billard, billard qui se transforme tour à tour en trampoline et en mini-scène. Le couple de tenanciers de ce cabaret de plus en plus curieux se met à jongler avec des bouteilles de champagne. L'étranger et le groom tombent sous le charme d'une singulière poupée orientale ; est-elle réelle ou est-ce un automate ?
Soudain, c'est le déchirement : la lumière vacille et des sons stridents se font entendre ! Nous découvrons alors le décor qui nous était caché jusqu'ici et pénétrons dans le monde cubiste de noirbaroque. Une immense tête de nègre, bouche béante, libère petit à petit les différentes facettes de son univers.
Au sol et dans les airs, les extravagants représentants de ce monde évoluent le plus naturellement du monde sous nos yeux ébahis.Des étoiles, des cubes, des balles translucides, des quilles virevoltent en tous sens. Des danseurs loufoques forment des couples de marionnettes étranges, sortes de personnage à deux têtes. D'autre encore marchent au plafond, défiant les lois terrestres de la gravité ; et l'étranger passe et repasse, seul lien entre une certaine réalité et ce monde fantastique.
NOIR BAROQUE nous étonne, touche nos sens et éblouit par les effets de mouvements et les contrastes lumineux. Les perspectives trompeuses et les éléments divers tendent à se fondre dans l'unité d'un spectacle dynamique et scintillant.
Prédominance de la recherche chorégraphique et de l'utilisation de l'espace scénique, ce voyage imaginaire ne nous fixe ni le point de départ ni celui de l'arrivée. Nous y pénétrons par l'humour, le spectaculaire et la magie. Les performances des jeux du cirque sont soulignées par une musique originale et vivante."
Avignon 1992
"Le spectacle débute dans l'atmosphère lourde d'un cabaret louche.
Des clients sont installés à une table et entreprennent une partie de cartes, d'autres évoluent sur un air de valse musette. Un groom étonnant se contorsionne sur une chaise suspendue dans les airs. Un étranger passe et repasse, apostrophant le public, mais il est si énigmatique que l'on ne comprend absolument pas ce qu'il essaie de nous communiquer.
Entre deux ...

CIRQUE BAROQUE ; HOLZ (NIKOLAUS-MARIA) ; ART CLOWNESQUE ; JONGLERIE ; BALLE ; CHAPEAU ; ARBIAS (Mohamed) ; ARIAS (Michel) ; ATTALI (Laurent) ; BENDER (Alain) ; BILLON (Pierre Jules) ; BOULE ; BUFFIN (Béatrice) ; DOMANSKI (Eliane) ; FOUQUERAY (Armelle) ; GHERBI (Saïd) ; HORDE (Aurélie) ; LEGRAND (Edgar) ; LEVY (Bérénice) ; MANOU ; MUGICA (Didier) ; MUNOZ (Pierre) ; NOEL (KARINE) ; ODE (Stéphane) ; REZA-BERNAL (Anton) ; STIEFFATRE (Eric) ; TERRI (Ernesto) ; TIKA ; DANSE ; DANSE ACROBATIQUE ; ACROBATIE ; BATON ; TRAMPOLINE ; EQUILIBRE ; CONTORSION ; FIL TENDU ; CORDE VERTICALE ; TRAPEZE FIXE ; PORTERS ACROBATIQUES ; BOULE ; CORDE ELASTIQUE ; CERCEAU ; PASSING ; BATON DU DIABLE ; NOUVEAU CIRQUE

... Lire [+]

U V


Cote : PA 083

Saintes 1993.
"Le spectacle débute dans l'atmosphère lourde d'un cabaret louche.
Des clients sont installés à une table et entreprennent une partie de cartes, d'autres évoluent sur un air de valse musette. Un groom étonnant se contorsionne sur une chaise suspendue dans les airs. Un étranger passe et repasse, apostrophant le public, mais il est si énigmatique que l'on ne comprend absolument pas ce qu'il essaie de nous communiquer.
Entre deux moments très Caf' Conc', des hommes jouent au billard, billard qui se transforme tour à tour en trampoline et en mini-scène. Le couple de tenanciers de ce cabaret de plus en plus curieux se met à jongler avec des bouteilles de champagne. L'étranger et le groom tombent sous le charme d'une singulière poupée orientale ; est-elle réelle ou est-ce un automate ?
Soudain, c'est le déchirement : la lumière vacille et des sons stridents se font entendre ! Nous découvrons alors le décor qui nous était caché jusqu'ici et pénétrons dans le monde cubiste de noirbaroque. Une immense tête de nègre, bouche béante, libère petit à petit les différentes facettes de son univers.
Au sol et dans les airs, les extravagants représentants de ce monde évoluent le plus naturellement du monde sous nos yeux ébahis.Des étoiles, des cubes, des balles translucides, des quilles virevoltent en tous sens. Des danseurs loufoques forment des couples de marionnettes étranges, sortes de personnage à deux têtes. D'autre encore marchent au plafond, défiant les lois terrestres de la gravité ; et l'étranger passe et repasse, seul lien entre une certaine réalité et ce monde fantastique.
NOIR BAROQUE nous étonne, touche nos sens et éblouit par les effets de mouvements et les contrastes lumineux. Les perspectives trompeuses et les éléments divers tendent à se fondre dans l'unité d'un spectacle dynamique et scintillant.
Prédominance de la recherche chorégraphique et de l'utilisation de l'espace scénique, ce voyage imaginaire ne nous fixe ni le point de départ ni celui de l'arrivée. Nous y pénétrons par l'humour, le spectaculaire et la magie. Les performances des jeux du cirque sont soulignées par une musique originale et vivante."
Saintes 1993.
"Le spectacle débute dans l'atmosphère lourde d'un cabaret louche.
Des clients sont installés à une table et entreprennent une partie de cartes, d'autres évoluent sur un air de valse musette. Un groom étonnant se contorsionne sur une chaise suspendue dans les airs. Un étranger passe et repasse, apostrophant le public, mais il est si énigmatique que l'on ne comprend absolument pas ce qu'il essaie de nous communiquer.
Entre deux ...

CIRQUE BAROQUE ; HOLZ (NIKOLAUS-MARIA) ; ART CLOWNESQUE ; JONGLERIE ; BALLE ; CHAPEAU ; ARBIAS (Mohamed) ; ARIAS (Michel) ; ATTALI (Laurent) ; BENDER (Alain) ; BILLON (Pierre Jules) ; BOULE ; BUFFIN (Béatrice) ; DOMANSKI (Eliane) ; FOUQUERAY (Armelle) ; GHERBI (Saïd) ; HORDE (Aurélie) ; LEGRAND (Edgar) ; LEVY (Bérénice) ; MANOU ; MUGICA (Didier) ; MUNOZ (Pierre) ; NOEL (KARINE) ; ODE (Stéphane) ; REZA-BERNAL (Anton) ; STIEFFATRE (Eric) ; TERRI (Ernesto) ; TIKA ; DANSE ; DANSE ACROBATIQUE ; ACROBATIE ; BATON ; TRAMPOLINE ; EQUILIBRE ; CONTORSION ; FIL TENDU ; CORDE VERTICALE ; TRAPEZE FIXE ; BASCULE ; PORTERS ACROBATIQUES ; BOULE ; CORDE ELASTIQUE ; CERCEAU ; PASSING ; BATON DU DIABLE ; NOUVEAU CIRQUE

... Lire [+]

Dossiers

 
Z