Documents  REBEYROLLE (PAUL) | enregistrements trouvés : 2

     

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

U V

- n° n° 1 - p. 2-35
Cote : Twenty n° 1

Entretien avec un peintre qui fait une peinture "convulsive", qui mêlent des objets, des branches à une pâte épaisse. Une peinture violente qui rappelle les oeuvres de Francis Bacon.

REBEYROLLE (PAUL) ; PEINTURE ; XX°SIECLE

... Lire [+]

U V


Cote : AR PA 016

Placé sous le signe de l'amitié entre le réalisateur et l'artiste, ce portrait alterne des scènes filmées entre décembre 1994 et avril 1998, principalement dans l'atelier de Rebeyrolle en Bourgogne et au musée d'Eymoutiers, qui a consacré un espace à cet enfant du Limousin né en 1926. La visite d'églises et de musées (à Venise et à Rome en 1996, au Louvre en 1997) permet au peintre d'énoncer ses conceptions de l'art.
Rebeyrolle a choisi de déranger, et ses séries ("Guerilleros", "Coexistence", "Nature morte et Pouvoir", "On dit qu'ils ont la rage", "Les Évasions manquées", "Le Monétarisme") ouvrent sur "une actualité, la sienne, celle de la révolte". Pour fuir le bon goût, il faut qu'un tableau pèse : lorsque Géricault peint "Le Radeau de la Méduse", il est dans la démesure ; quand Rembrandt réalise "Bethsabée au bain", il est au-delà des effets faciles de séduction. Le naturalisme de Rebeyrolle, tel qu'il le définit, s'apparente plus à une immersion dans la nature qu'à une copie : "Observer la nature donne le vocabulaire." Et, en alliant naturalisme et politique, toute théorie, pour ne pas être creuse, nécessite son pesant de sang. Les tableaux sont vivants, c'est le seul sens qu'on peut donner à la postérité...

Christine Rheys
CNC - Images de la culture
Placé sous le signe de l'amitié entre le réalisateur et l'artiste, ce portrait alterne des scènes filmées entre décembre 1994 et avril 1998, principalement dans l'atelier de Rebeyrolle en Bourgogne et au musée d'Eymoutiers, qui a consacré un espace à cet enfant du Limousin né en 1926. La visite d'églises et de musées (à Venise et à Rome en 1996, au Louvre en 1997) permet au peintre d'énoncer ses conceptions de l'art.
Rebeyrolle a choisi de ...

REBEYROLLE (PAUL) ; ARTS PLASTIQUES ; PEINTURE ; SCULPTURE

... Lire [+]

Z