Documents  Vigarello, Georges | enregistrements trouvés : 17

     

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q


U V

- n° EPS 1, n° 126 - p. 5-8
Cote : EPS 1 n° 126

Questions à Georges Vigarello

EPS ; CORPS ; LANGAGE DU CORPS

... Lire [+]

U V

- 204 p.
Cote : HSP Vig

La restitution des technique sportives à travers nore histoire prend une dimension sociologique qui permet à tous de comprendre et de connaître la composante culturelle que représente la sport dans la société actuelle.

SPORT ; HISTOIRE ; HISTOIRE DU SPORT

... Lire [+]

U V

- 275 p.
Cote : HEP Vig

Cet ouvrage rassemble une sélection de très vastes extraits des textes fondateurs de l'éducation physique et du port pour mettre à jour les différences et les affinités, révéler que ces textes concernent également la science, la technique et l'entraînement.

SPORT ; HISTOIRE ; EPS

... Lire [+]

U V

- 221 p.
Cote : COR Vig

Le corps redressé , c'est celui que la politesse et la bienséance ont longtemps tenté de dessiner, c'est celui aussi qu'indiquent les prescriptions des hygiènes et des gymnastiques, c'est celui enfin auquel ne manquent pas de faire référence de multiples approches contemporaines des pédagogies corporelles.

CORPS ; SPORT ; SYSTEME EDUCATIF ; PEDAGOGIE DU SPORT ; GYMNASTIQUE ; SOCIOLOGIE

... Lire [+]

U V

- 573 p.
Cote : COR Vig

"C'est l'émergence du corps "moderne" qu'évoque d'abord ce livre - un corps dont les attributs sont imaginés indépendamment de l'influence des planètes, des forces occultes ou des amulettes. Non que disparaissent, loin s'en faut, les références sacrées. Mais un conflit de cultures s'avive avec la Renaissance où le corps se singularise dans toute son autonomie. A quoi s'ajoute un intense travail de la modernité sur les frontières du soi, les pulsions, les désirs : contrôle des politesses et des sociabilités, polissage des violences, autosurveillance des gestes dans l'univers de l'intime. Une accentuation des affranchissements individuels balance une accentuation des impositions collectives." (Quatrième de couv.)
"C'est l'émergence du corps "moderne" qu'évoque d'abord ce livre - un corps dont les attributs sont imaginés indépendamment de l'influence des planètes, des forces occultes ou des amulettes. Non que disparaissent, loin s'en faut, les références sacrées. Mais un conflit de cultures s'avive avec la Renaissance où le corps se singularise dans toute son autonomie. A quoi s'ajoute un intense travail de la modernité sur les frontières du soi, les ...

CORPS ; HISTOIRE ; XVI°SIECLE ; XVII°SIECLE ; XVIII°SIECLE ; DESSIN ; PEINTURE ; LITTERATURE ; MEDECINE ; SCIENCES HUMAINES ; DOULEUR

... Lire [+]

U V

- 336 p.
Cote : GEN Vig

Description de ce qui plaît ou ne plaît pas du corps dans une culture et dans un temps.

FEMME ; BEAUTE ET LAIDEUR ; CORPS

... Lire [+]

U V

- 311 p.
Cote : COR Vig

Travail sur le corps.

CORPS ; SOCIOLOGIE ; PSYCHOLOGIE ; YOGA ; RELAXATION ; REVE ; FOLIE ; INTIME ; VERTIGE

... Lire [+]

U V

- 157 p.
Cote : COR Vig

Apparence individuelle et corps humain dans l'art.

CORPS ; LANGAGE DU CORPS ; ARTS PLASTIQUES ; PEINTURE ; DESSIN ; PHOTOGRAPHIE ; AFFICHE ; MODE ; COSTUME ; XVIII°SIECLE ; XIX°SIECLE ; XX°SIECLE ; XXI°SIECLE

... Lire [+]

U V

- 214 p.
Cote : COS Vig

"Dans cet ouvrage, où une large place est laissée à l'iconographie (peintures, gravures, photographies), Georges Vigarello s'attache à montrer comment l'évolution de la robe est intiment liée au contexte social et culturel de chaque époque. Ainsi, du Moyen Age à aujourd'hui, il retrace cette histoire faite de ruptures et de révolutions, pour mettre en lumière combien les profils et les modes suggèrent une sensibilité culturelle, épousent une vision du monde, incarnent l'évolution des moeurs..." [extrait quatrième de couverture]
"Dans cet ouvrage, où une large place est laissée à l'iconographie (peintures, gravures, photographies), Georges Vigarello s'attache à montrer comment l'évolution de la robe est intiment liée au contexte social et culturel de chaque époque. Ainsi, du Moyen Age à aujourd'hui, il retrace cette histoire faite de ruptures et de révolutions, pour mettre en lumière combien les profils et les modes suggèrent une sensibilité culturelle, épousent une ...

COSTUME ; MODE ; MOYEN AGE ; XVI°SIECLE ; XVII°SIECLE ; XVIII°SIECLE ; XIX°SIECLE ; XX°SIECLE ; EPOQUE CONTEMPORAINE ; PEINTURE ; GRAVURE ; PHOTOGRAPHIE ; SOCIOLOGIE ; FEMME ; IDENTITE SEXUELLE

... Lire [+]

U V

- 152 p.
Cote : MOU Mil

Corps humain et mouvement dans l'art.

MECANIQUE DU GESTE ; DANSE ; CHOREGRAPHIE ; CORPS ; EDUCATION ARTISTIQUE

... Lire [+]

U V

- 493 p.
Cote : GEN Cor

La virilité.

IDENTITE SEXUELLE ; CORPS ; HOMME ; FEMME ; CONDITION FEMININE ; XIX°SIECLE

... Lire [+]

U V

- 470 p.
Cote : PSY Cor

Les émotions.

EMOTIONS ; PSYCHOLOGIE ; HISTOIRE ; XVIII°SIECLE ; XIX°SIECLE

... Lire [+]

U V

- 608 p.
Cote : PSY Cor

Les émotions.

EMOTIONS ; PSYCHOLOGIE ; XIX°SIECLE ; XX°SIECLE ; XXI°SIECLE

... Lire [+]

U V

- 193 p.
Cote : HEP Arn

Le XIXe siècle voit naître la gymnastique moderne. En France, dès les premières années de la Restauration, Francisco Amoros, réfugié espagnol, présente avec un certain succès une méthode qui associe mouvements simples et analytiques à des chants moraux. Résolument originale et moderne, la gymnastique amorosienne révèle sa fonction essentielle : édifier un homme nouveau, un citoyen moderne et vertueux, seul capable de rendre pensable l'instauration durable d'un ordre démocratique. (extraits quatrième de couv.)
Le XIXe siècle voit naître la gymnastique moderne. En France, dès les premières années de la Restauration, Francisco Amoros, réfugié espagnol, présente avec un certain succès une méthode qui associe mouvements simples et analytiques à des chants moraux. Résolument originale et moderne, la gymnastique amorosienne révèle sa fonction essentielle : édifier un homme nouveau, un citoyen moderne et vertueux, seul capable de rendre pensable l'i...

GYMNASTIQUE ; ENSEIGNEMENT DU SPORT ; HISTOIRE DU SPORT ; FRANCE ; XIX°SIECLE

... Lire [+]

Z