La pratique des arts du cirque favorise-t-elle la parole ? : réflexion d'une expérience avec des enfants en difficulté de langage

Braun, Sandra (auteur principal)

Université de Strasbourg

2010

76 p.

M.DIV.09

MEMOIRE

"La réflexion d'une pratique des arts du cirque avec des enfants présentant des difficultés dans l'accès au langage est proposée.
L'après-coup de cette expérience amène à avancer l'idée que les arts du cirque seraient vecteurs de l'engage : un engagement subjectif permettant le langage.
Pour étayer cette idée, deux vignettes cliniques situent les symptômes de ces enfants et amènent à présenter les fondamentaux théoriques établissant le langage comme la marque d'un processus de subjectivation. Les arts du cirque permettraient au corps de s'exprimer à travers la large palette des disciplines qui composent cet art. La description de l'expérience indique que les sensations et perceptions motrices induites par la pratique des arts du cirque permettent le Sentir, elles permettent de s'éprouver existant. Sur ce socle revisité - cet éprouvé - pourraient venir se greffer des processus de symbolisation. Un passage entre traces sensorielles, représentation de choses et de mots serait élaboré dans un champ référencé à l'Autre." (Extrait du résumé du mémoire.)

Langue : Français

Annexes : Bibliogr. p. 74-76

Catégorie : Mémoire

Dossiers

 
Z