Documents  Centre national de la cinématographie | enregistrements trouvés : 137

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

U V

CNC

11rue de Galilée
75116 Paris


U V

- n° Images de la culture, n° 22 (juil. 2007) - 115 p.
Cote : DAN Cay

Revue du Centre National de la Cinématographie. Contient un dossier sur la danse contemporaine.

CINEMA ; DANSE CONTEMPORAINE ; ESPACE URBAIN

... Lire [+]

U V


Cote : DA PA 095

Evocation de la carrière d'une des plus grandes étoiles de l'opéra de Paris. Nommée étoile le 31 décembre 1941, celle qui dansa trois cents fois "Giselle" avec les partenaires les plus illustres (Lifar, Noureev, Atanassoff) nous entraîne dans un florilège de souvenirs désuets et nostalgiques. La 'Garbo' du ballet classique ouvre l'album de ses triomphes.
Si Dominique Delouche semble avoir renoncé un peu à cet esprit très authentique qui émaillait sa série "Le Spectre de la danse" pour se conformer à un standard plus télévisuel, il reste quelque chose de son sens de la mise en scène dans des séquences comme celle où Yvette Chauviré rencontre Henri Sauguet : assise à côté du vieil homme, la danseuse évoque par quelques gestes de bras la chorégraphie "Mirages" de Lifar, tandis que le compositeur pianote la musique lancinante qu'il créa sur mesure pour ce ballet qui fit le tour du monde.

Patrick Bossatti
CNC - Images de la culture
Evocation de la carrière d'une des plus grandes étoiles de l'opéra de Paris. Nommée étoile le 31 décembre 1941, celle qui dansa trois cents fois "Giselle" avec les partenaires les plus illustres (Lifar, Noureev, Atanassoff) nous entraîne dans un florilège de souvenirs désuets et nostalgiques. La 'Garbo' du ballet classique ouvre l'album de ses triomphes.
Si Dominique Delouche semble avoir renoncé un peu à cet esprit très authentique qui ...

DANSE ; BALLET ; CHAUVIRE (YVETTE)

... Lire [+]

U V


Cote : DA E COMP 01

A partir d'un principe simple, dans la continuité de la série "Une Danse, le temps d'une chanson", Patrice Nezan propose une série de sept films courts qui réunissent chacun un chorégraphe et un réalisateur. Dans ces "chorégra-films", la musique imprime sa durée et son atmosphère à chacun des univers chorégraphiques. Voyages dans des mondes éphémères dont l'étrangeté tient autant à la qualité des images qu'aux situations imaginées.

Irène Filiberti
CNC - Images de la culture

Discrètement loufoque, "Ya Rayah" procède à la récolte hétéroclite d'objets et d'images. Au fil de cette énumération se succèdent des chaussures fumantes, une typographie en balade, des radiographies de pieds... L'assemblage de ces matériaux dessine un parcours ludique, révélant le mouvement d'une écriture en train de s'écrire. Où l'on retrouve le geste poétique cher à l'imaginaire d'ALIS, dont le travail s'inspire des méthodes de l'Oulipo.
La démarche d'ALIS, groupe fondé par Dominique Soria et Pierre Fourny, n'est pas dans les normes. Elle s'attache à la recherche d'une nouvelle expression en utilisant différentes disciplines artistiques. D'ordinaire, leurs compositions s'affichent sur scène ou se déploient dans les galeries d'art. Après "La Complainte du progrès", ce film ouvre à nouveau, sur une musique de Dahmane el Harrachi, un riche terrain d'investigation à leurs propos enjoués et savamment organisés.

Irène Filiberti
CNC - Images de la culture
A partir d'un principe simple, dans la continuité de la série "Une Danse, le temps d'une chanson", Patrice Nezan propose une série de sept films courts qui réunissent chacun un chorégraphe et un réalisateur. Dans ces "chorégra-films", la musique imprime sa durée et son atmosphère à chacun des univers chorégraphiques. Voyages dans des mondes éphémères dont l'étrangeté tient autant à la qualité des images qu'aux situations imaginées.

Irène ...

ASSOCIATION LIEUX IMAGES ET SONS ; FOURNY (PIERRE) ; SORIA (DOMINIQUE) ; ARTS PLASTIQUES ; EAU ; SPECTACLE IN SITU ; CHANT ; MUSIQUE DU MONDE ; CREATION ARTISTIQUE ; POESIE

... Lire [+]

U V


Cote : DA PA 111

Ida est une femme qui rit, danse et soliloque à la recherche de sa soeur jumelle imaginaire. Elle regarde la télévision et confie la télécommande à son chien Love qui zappe entre différentes séquences de danse. Finalement, sur l'écran s'inscrit l'image d'Ida qui raconte à Ida qui la regarde une histoire de chien et de sucre alors que des danseurs en treillis envahissent la pièce.
Inspiré du spectacle "Nouvelles" de Mark Tompkins, lui-même élaboré d'après le roman "Ida" de Gertrude Stein, ce film reprend dans sa facture et son montage quelques procédés narratifs de la romancière américaine : extrême simplicité des situations, boucles narratives et associations d'idées. Mark Tompkins travaille depuis longtemps dans l'esprit de Stein : sa danse est fluide et simple, et souvent sans 'état'. Et puis sa compagnie ne se nomme-t-elle pas International Dreams Association : IDA ?

Patrick Bossatti
CNC - Images de la culture
Ida est une femme qui rit, danse et soliloque à la recherche de sa soeur jumelle imaginaire. Elle regarde la télévision et confie la télécommande à son chien Love qui zappe entre différentes séquences de danse. Finalement, sur l'écran s'inscrit l'image d'Ida qui raconte à Ida qui la regarde une histoire de chien et de sucre alors que des danseurs en treillis envahissent la pièce.
Inspiré du spectacle "Nouvelles" de Mark Tompkins, lui-même ...

COMPAGNIE I.D.A. - MARK TOMPKINS ; TOMPKINS (MARC) ; DANSE CONTEMPORAINE

... Lire [+]

U V


Cote : DA PA 043

"La scène est devenue eau, les danseurs, amphibies. Les corps évoluent, comme en apesanteur, sur une chorégraphie composée de manipulations subtiles et inspirée par les nouvelles sensations d'un espace modifié. L'alternance de moments calmes et violents contribue à rendre tangible l'atmosphère hallucinée de ce spectacle."

DANSE ; EAU ; LARRIEU (DANIEL) ; COMPAGNIE ASTRAKAN

... Lire [+]

U V


Cote : DA PA 102

Le Vif du sujet est une manifestation de danse contemporaine du Festival d'Avignon. Chaque année, un chorégraphe choisit quatre danseurs, qui vont solliciter à leur tour chacun un chorégraphe pour créer une pièce d'environ 30 minutes. Filmés dans leur intégralité, ces quatre spectacles ("Mandragore", "Pas de vague avant l'éclipse", "Petit Psaume du matin" et "L'Incessante") sont présentés par Karine Saporta, responsable de cette édition 1999.
"Petit Psaume du matin" développe une poésie douce et grotesque qui témoigne d'une rencontre inédite, celle du chorégraphe Josef Nadj avec le célèbre interprète de Pina Bausch, Dominique Mercy. Vêtus à l'identique, les deux hommes se bâillonnent et se font boire mutuellement, s'entrelacent en toutes sortes de combinaisons absurdes, se fardent, s'évaluent en une somme de mouvements insensés, avant de disparaître tels deux marionnettes fragiles.

Irène Filiberti
CNC - Images de la culture
Le Vif du sujet est une manifestation de danse contemporaine du Festival d'Avignon. Chaque année, un chorégraphe choisit quatre danseurs, qui vont solliciter à leur tour chacun un chorégraphe pour créer une pièce d'environ 30 minutes. Filmés dans leur intégralité, ces quatre spectacles ("Mandragore", "Pas de vague avant l'éclipse", "Petit Psaume du matin" et "L'Incessante") sont présentés par Karine Saporta, responsable de cette édition ...

DANSE CONTEMPORAINE ; SAPORTA (KARINE) ; UOTINEN (JORMA) ; BERKI (FARID) ; NADJ (JOSEF) ; GALLOTTA (JEAN-CLAUDE) ; LEVASSEUR (LAURENCE) ; MERCY (DOMINIQUE) ; ALTARAZ (MATHILDE)

... Lire [+]

U V


Cote : DA E MON-M

Qu'est-ce que la capoeira ? Qui sont ses représentants, les véritables gardiens de cet art qui perdure dans le temps et conquiert aujourd'hui les cinq continents ?

Source : ADAV

CAPOEIRA ; ARTS MARTIAUX

... Lire [+]

U V


Cote : AR PA 024

Modules de tissu tendu sur des arceaux de bois pour un plafond de piscine, construction tubulaire pour la façade du musée, torsion de nappes de feutre épais à l'atelier : le sculpteur Véra Szekely analyse trois installations qu'elle a réalisées à Trouville en 1988. A travers les thématiques (légèreté, mobilité, apesanteur), se dégage une obsession qui n'est pas sans rappeler le rêve d'Icare.

Soraya Hamidi
CNC - Images de la culture
Modules de tissu tendu sur des arceaux de bois pour un plafond de piscine, construction tubulaire pour la façade du musée, torsion de nappes de feutre épais à l'atelier : le sculpteur Véra Szekely analyse trois installations qu'elle a réalisées à Trouville en 1988. A travers les thématiques (légèreté, mobilité, apesanteur), se dégage une obsession qui n'est pas sans rappeler le rêve d'Icare.

Soraya Hamidi
CNC - Images de la culture

SZEKELY (VERA) ; ARTS PLASTIQUES ; APESANTEUR

... Lire [+]

U V


Cote : DA PA 040

Juin 1993. Ushio Amagatsu et ses danseurs répètent «Graine de cumquat», pièce fétiche de la compagnie créée en 1978 et qui relate l'initiation au monde d'un petit garçon japonais.

COMPAGNIE SANKAI JUKU ; AMAGATSU (USHIO) ; DANSEUR ; CHOREGRAPHE ; DANSE ; BUTO

... Lire [+]

U V


Cote : DA PA 100

En reprenant "Ulysse" l'été 1993 avec Mathilde Altaraz, seule des interprètes d'origine , Jean-Claude Gallotta travaillait à son propre répertoire. Dans cette sorte de traité chorégraphique impertinent, Gallotta rappelle qu'il fut un temps où il jouait au chorégraphe comme d'autres jouent à l'épicier ou au docteur.
Cet "Ulysse", rayonnant de blancheur, séduit par sa verve chorégraphique et l'énergie décapante des danseurs. Le jeu purement formel de la pièce (l'enchaînement des séquences, les mouvements de groupes et les solos ou duos apparentés à des champs/contrechamps) est relayé efficacement par un système de correspondances visuelles, auditives et imaginaires avec Homère et Joyce. Ainsi, l'équilibre dynamique animant le plateau, l'étirant jusque dans les coulisses, prend souvent des allures de songe éveillé ponctué de petits gestes chuchotés et de commentaires intégrés à la matière de la danse.

Fabienne Arvers
CNC - Images de la culture
En reprenant "Ulysse" l'été 1993 avec Mathilde Altaraz, seule des interprètes d'origine , Jean-Claude Gallotta travaillait à son propre répertoire. Dans cette sorte de traité chorégraphique impertinent, Gallotta rappelle qu'il fut un temps où il jouait au chorégraphe comme d'autres jouent à l'épicier ou au docteur.
Cet "Ulysse", rayonnant de blancheur, séduit par sa verve chorégraphique et l'énergie décapante des danseurs. Le jeu purement formel ...

DANSE ; CHOREGRAPHIE

... Lire [+]

U V


Cote : DA PA 123

Cette collection consacrée aux chorégraphes français contemporains se présente comme une série de rencontres autour d'une création. Ces portraits, qui alternent interviews et extraits de spectacles, proposent d'approcher la danse au travers de la pensée et des enjeux du corps, tout en rendant visible le lien qui existe entre réflexion et représentation.
Au début des années 80, une nouvelle génération de chorégraphes est apparue sur la scène française. Investissant les théâtres avec une conception de la danse radicalement autre, ils ont su conquérir un public et inscrire leur travail et leurs idées dans le temps. Aujourd'hui, la plupart d'entre eux dirigent un centre chorégraphique national ou une compagnie reconnue. Au gré de leur parcours ou dans leurs processus de travail, tous mènent un questionnement en prise sur le monde - qu'il se concentre sur le corps, l'écriture, les composantes de la danse (notamment l'espace et le temps) ou la relation aux autres formes artistiques.
Une vingtaine d'années consacrées à la création ont fait d'Odile Duboc une figure incontournable de la danse Française aujourd'hui. Développant une gestuelle fondée sur la musicalité des corps, son propos chorégraphique est porté par le désir de stimuler l'imaginaire de chaque spectateur.

Irène Filiberti
CNC - Images de la culture
Cette collection consacrée aux chorégraphes français contemporains se présente comme une série de rencontres autour d'une création. Ces portraits, qui alternent interviews et extraits de spectacles, proposent d'approcher la danse au travers de la pensée et des enjeux du corps, tout en rendant visible le lien qui existe entre réflexion et représentation.
Au début des années 80, une nouvelle génération de chorégraphes est apparue sur la scène ...

DUBOC (ODILE) ; OURAMDANE (RACHID) ; DANSE CONTEMPORAINE ; PROCESSUS DE CREATION ; CHOREGRAPHIE ; SPECTACLE IN SITU

... Lire [+]

U V


Cote : DA PA 123

Cette collection consacrée aux chorégraphes français contemporains se présente comme une série de rencontres autour d'une création. Ces portraits, qui alternent interviews et extraits de spectacles, proposent d'approcher la danse au travers de la pensée et des enjeux du corps, tout en rendant visible le lien qui existe entre réflexion et représentation.
Au début des années 80, une nouvelle génération de chorégraphes est apparue sur la scène française. Investissant les théâtres avec une conception de la danse radicalement autre, ils ont su conquérir un public et inscrire leur travail et leurs idées dans le temps. Aujourd'hui, la plupart d'entre eux dirigent un centre chorégraphique national ou une compagnie reconnue. Au gré de leur parcours ou dans leurs processus de travail, tous mènent un questionnement en prise sur le monde - qu'il se concentre sur le corps, l'écriture, les composantes de la danse (notamment l'espace et le temps) ou la relation aux autres formes artistiques.
Venu à la danse par hasard en passant par le cirque et le mime, Philippe Decouflé est passée maître dans l'art des mélanges. Chorégraphe touche-à-tout, réalisateur, il dit aimer avant tout le travail d'équipe, les aventures artistiques, l'inachevé, la fragilité.

Irène Filiberti
CNC - Images de la culture
Cette collection consacrée aux chorégraphes français contemporains se présente comme une série de rencontres autour d'une création. Ces portraits, qui alternent interviews et extraits de spectacles, proposent d'approcher la danse au travers de la pensée et des enjeux du corps, tout en rendant visible le lien qui existe entre réflexion et représentation.
Au début des années 80, une nouvelle génération de chorégraphes est apparue sur la scène ...

COMPAGNIE DCA - PHILIPPE DECOUFLE ; DECOUFLE (PHILIPPE) ; DANSE CONTEMPORAINE ; PROCESSUS DE CREATION ; COSTUME DE CIRQUE ; COSTUME DE DANSE ; CHOREGRAPHIE

... Lire [+]

U V


Cote : DA E DEC-P 02

Oyez, oyez ! Retrouvez dans ce film tout ce que vous avez aimé sous le grand chapiteau Decouflé : l'homme moulinette aux bras girouettes, le couple acariâtre aux disputes volantes, le mystérieux dresseur de puces. Retrouvez Christophe Salengro, le géant sympathique, roi du tango gymnastique. Appréciez encore une fois le solo électrique de la fée Michèle Prélonge et les malicieux contorsionnistes.
Filmé au plus près des corps, le spectacle de Decouflé devient mystérieux et presque abstrait. Beauté des cadres qui ne révèlent qu'après coup ce qu'ils contiennent. Touches d'images impressionnistes sélectionnant quelques numéros mais n'omettant pas l'étrange reptation finale qui clôt ce spectacle tonique et enlevé sur un moment statique et mélancolique. "Triton", créé au festival d'Avignon en 1990, est la pièce qui amena Philippe Decouflé au grand public. De nombreux éléments chorégraphiques de ce spectacle ont été repris et développés par quelques-uns des interprètes de la compagnie pour la cérémonie d'ouverture des jeux olympiques d'Albertville.

Patrick Bossatti
CNC - Images de la culture
Oyez, oyez ! Retrouvez dans ce film tout ce que vous avez aimé sous le grand chapiteau Decouflé : l'homme moulinette aux bras girouettes, le couple acariâtre aux disputes volantes, le mystérieux dresseur de puces. Retrouvez Christophe Salengro, le géant sympathique, roi du tango gymnastique. Appréciez encore une fois le solo électrique de la fée Michèle Prélonge et les malicieux contorsionnistes.
Filmé au plus près des corps, le spectacle de ...

COMPAGNIE DCA - PHILIPPE DECOUFLE ; DECOUFLE (PHILIPPE) ; CHOREGRAPHIE ; DANSE CONTEMPORAINE

... Lire [+]

U V


Cote : DA PA 124

Est-ce le fameux "P'tit Bal" de Philippe Decouflé sur la chanson de Bourvil qui a inspiré cette collection ? L'idée, en tous cas, a tout pour plaire : avec la complicité d'un réalisateur, les chorégraphes choisis ont joué le jeu en mettant en danse avec talent un air puisé dans le répertoire de la chanson française, où le plus souvent, poésie rime avec drôlerie et tendresse.
Aucune de ces danses ne s'apparente à un clip censé illustrer la chanson, mais elles constituent toujours une proposition chorégraphique originale. Chansons de geste version contemporaine, elles permettent d'accéder en quelques minutes aux univers fort diversifiés des chorégraphes. Prenez une chanson, ses couplets et son refrain, le timbre de la voix de l'interprète, le sujet ou l'ambiance évoqués, et voyez quelles images, quelles couleurs, quelles figures et quels rythmes, la danse pourrait leur donner.

Fabienne Arvers
CNC - Images de la culture

Le même effet anime tout le film : de l'eau coule derrière une vitre, donne du flou aux visages et aux corps qui se contorsionnent derrière, jette des gargouillis dans les voix et teinte de bleu les différentes scènes. Réalisateur et chorégraphes proposent ici un contrepoint coloré et amusé à la morosité de ce jour terne, chanté par la voix claire de Jeanne Moreau.
Il y a un côté cirque dans cet univers qui fait la nique aux grises mines, avant de s'abstraire dans un espace entièrement blanc piqueté de danseurs colorés comme des papillons épinglés dans un cadre. On l'aura compris, Olivier Mégaton, José Montalvo et Dominique Hervieu ont oublié les mots de la chanson pour magnifier le tempérament de son interprète.

Fabienne Arvers
CNC - Images de la culture
Est-ce le fameux "P'tit Bal" de Philippe Decouflé sur la chanson de Bourvil qui a inspiré cette collection ? L'idée, en tous cas, a tout pour plaire : avec la complicité d'un réalisateur, les chorégraphes choisis ont joué le jeu en mettant en danse avec talent un air puisé dans le répertoire de la chanson française, où le plus souvent, poésie rime avec drôlerie et tendresse.
Aucune de ces danses ne s'apparente à un clip censé illustrer la ...

MONTALVO (JOSÉ) ; HERVIEU (DOMINIQUE) ; MOREAU (JEANNE) ; CHANSON FRANCOPHONE ; DANSE CONTEMPORAINE ; EAU ; VOIX

... Lire [+]

U V


Cote : TH E CAN-R

Rencontre entre le metteur en scène R. Cantarella et une classe d'hypokâgne autour des enjeux de la découverte du théâtre... Les questions que pose le metteur en scène à ces étudiants sont celles de l'attention à l'autre et à son propre corps, celles aussi de l'incarnation d'un texte et de son sens physique...

Source : ADAV

Fiche à compléter

... Lire [+]

U V


Cote : AR PA 023

Dans cet entretien complice avec la critique d'art Catherine Millet, l'artiste grec Takis évoque sans détours son enfance à Athènes, ses engagements politiques pendant la guerre, la vie de bohème à Paris et la réalisation parfois périlleuse de sculptures publiques spectaculaires. La truculence de ses anecdotes provoque des fous rires contagieux.
"C'était encore la Grèce magique de l'Antiquité," déclare Takis à propos de son enfance misérable dans les faubourgs d'Athènes. De fait, ses premières sculptures anthropomorphiques s'inspirent des modèles de la statuaire grecque antique. En 1954 à Paris, il réalise les premiers "Signaux", des tiges de fer forgé aériennes, rivées à un socle et coiffées de petits objets ; il découvre le magnétisme et, grâce à un système d'aimants, il parvient à faire "flotter" un corps humain dans l'air. Plus tard, il transforme le château d'eau de Beauvais avec des cordes musicales insérées dans des vis d'Archimède et actionnées par le vent. Lorsque Catherine Millet conclut que ce manipulateur de forces magnétiques sait occuper l'espace sans utiliser de volumes encombrants, l'artiste approuve fièrement : "C'est mon côté génial !"

Annick Spay
CNC - Images de la culture
Dans cet entretien complice avec la critique d'art Catherine Millet, l'artiste grec Takis évoque sans détours son enfance à Athènes, ses engagements politiques pendant la guerre, la vie de bohème à Paris et la réalisation parfois périlleuse de sculptures publiques spectaculaires. La truculence de ses anecdotes provoque des fous rires contagieux.
"C'était encore la Grèce magique de l'Antiquité," déclare Takis à propos de son enfance misérable ...

Takis ; ARTS PLASTIQUES ; SCULPTURE

... Lire [+]

U V


Cote : DA PA 124

Est-ce le fameux "P'tit Bal" de Philippe Decouflé sur la chanson de Bourvil qui a inspiré cette collection ? L'idée, en tous cas, a tout pour plaire : avec la complicité d'un réalisateur, les chorégraphes choisis ont joué le jeu en mettant en danse avec talent un air puisé dans le répertoire de la chanson française, où le plus souvent, poésie rime avec drôlerie et tendresse.
Aucune de ces danses ne s'apparente à un clip censé illustrer la chanson, mais elles constituent toujours une proposition chorégraphique originale. Chansons de geste version contemporaine, elles permettent d'accéder en quelques minutes aux univers fort diversifiés des chorégraphes. Prenez une chanson, ses couplets et son refrain, le timbre de la voix de l'interprète, le sujet ou l'ambiance évoqués, et voyez quelles images, quelles couleurs, quelles figures et quels rythmes, la danse pourrait leur donner.

Fabienne Arvers
CNC - Images de la culture

Dans un décor de sable surplombé d'un ciel assombri par les nuages, deux jeunes femmes dansent en regardant crânement la caméra, fredonnent le refrain et s'appliquent à former des figures enfantines. Il y a de l'haïku visuel dans ce duo où quelques objets résument la chanson de Boby Lapointe et où le corps, dans un lent mouvement pendulaire, se fond finalement dans la rythmique des mots.
Des paroles découpées en rondelles de syllabes, des sons mis bout à bout qui se répètent et s'égrènent. L'art du chanteur, entre comptine et fable, est ici servi au mieux par celui de la chorégraphe Valérie Rivière : son art du tempo, intérieur et souverain, fait merveille. Filmée par Eric Legay, la danse selon la compagnie Paul les Oiseaux est en somme un jeu d'enfant.

Fabienne Arvers
CNC - Images de la culture
Est-ce le fameux "P'tit Bal" de Philippe Decouflé sur la chanson de Bourvil qui a inspiré cette collection ? L'idée, en tous cas, a tout pour plaire : avec la complicité d'un réalisateur, les chorégraphes choisis ont joué le jeu en mettant en danse avec talent un air puisé dans le répertoire de la chanson française, où le plus souvent, poésie rime avec drôlerie et tendresse.
Aucune de ces danses ne s'apparente à un clip censé illustrer la ...

COMPAGNIE PAUL LES OISEAUX ; RIVIERE (VALERIE) ; LAPOINTE (BOBY) ; CHANSON FRANCOPHONE ; DANSE CONTEMPORAINE

... Lire [+]

U V


Cote : DA PA 116

À l'occasion du dixième anniversaire de sa mort, survenue en 1993, évocation des années à l'Opéra de Paris du danseur russe Rudolf Noureev. Parallèlement à la préparation de l'ensemble du corps de ballet pour un spectacle en hommage au danseur étoile, Attilio Cossu parcourt, à l'aide de nombreuses images d'archives, la carrière et les méthodes de travail à l'Opéra de celui qui, exigeant et infatigable, fut directeur de ballet à partir de 1983.
À travers les entretiens tournés aujourd'hui au palais Garnier, le film dresse le bilan de l'héritage chorégraphique laissé par Noureev à la vénérable institution depuis son arrivée à Paris en 1961. Entrecoupés d'extraits de spectacles où il a incarné les plus grands rôles, les témoignages de Brigitte Lefèvre, actuelle directrice de la danse, du chorégraphe Maurice Béjart et des danseurs étoiles Charles Jude, Élisabeth Platel et Noëlla Pontois, rappellent, bien sûr, sa force de travail, mais saluent surtout son action de directeur jusqu'en 1990. Noureev a revitalisé le répertoire classique d'un Marius Petipa et ouvert l'institution aux chorégraphies contemporaines ; il a su faire confiance à de jeunes danseurs et il est l'origine de triomphales tournées à l'étranger. Certes, la star avait parfois un "caractère de cochon" et les répétitions pouvaient prendre des allures de "torture", mais l'hommage est unanime, vibrant, et chacun souhaite maintenir cette impulsion exceptionnelle.

Antoine Lachand
À l'occasion du dixième anniversaire de sa mort, survenue en 1993, évocation des années à l'Opéra de Paris du danseur russe Rudolf Noureev. Parallèlement à la préparation de l'ensemble du corps de ballet pour un spectacle en hommage au danseur étoile, Attilio Cossu parcourt, à l'aide de nombreuses images d'archives, la carrière et les méthodes de travail à l'Opéra de celui qui, exigeant et infatigable, fut directeur de ballet à partir de 1983.
À ...

NOUREEV (RUDOLF) ; DANSE CLASSIQUE ; BALLET CLASSIQUE

... Lire [+]

U V


Cote : DA E BAG-D 01

L'intérêt de Bagouet pour la danse baroque se confirma en 1985, par sa participation à une entreprise hors norme lancée par François Raffinot, codirecteur avec Francine Lancelot de la compagnie Ris & Danceries. "Suitte d'un goût étranger" se posait en effet comme un défi : une approche collective et résolument contemporaine de l'esprit du baroque, sur la musique de Marin Marais, chorégraphiée par D. Bagouet, A. de Groat, R. Kovich et F. Raffinot.
Une mise en scène ambitieuse, toute en clair-obscur, dont la captation ne rend malheureusement pas compte. Dans la pénombre, on distingue mal les tresses véloces inventées par Bagouet, déjà familier de Marin Marais dont il avait utilisé l'oeuvre pour "Les Voyageurs", pièce composée en 1981 pour les danseurs du Groupe de recherche chorégraphique de l'Opéra de Paris. La danse se devine plutôt qu'elle ne se voit dans cette captation, qui ne peut servir qu'à des fins de recherche.

Chantal Aubry
CNC - Images de la culture
L'intérêt de Bagouet pour la danse baroque se confirma en 1985, par sa participation à une entreprise hors norme lancée par François Raffinot, codirecteur avec Francine Lancelot de la compagnie Ris & Danceries. "Suitte d'un goût étranger" se posait en effet comme un défi : une approche collective et résolument contemporaine de l'esprit du baroque, sur la musique de Marin Marais, chorégraphiée par D. Bagouet, A. de Groat, R. Kovich et F. ...

BAGOUET (DOMINIQUE) ; DANSE ; CHOREGRAPHIE

... Lire [+]

U V


Cote : DA PA 092

Au milieu des années 80, des représentants de la jeune danse française flirtent avec la mode. Huit chorégraphes s'inspirent des créations de stylistes (C. Thomas, J. Shimada...) pour dévêtir huit danseuses ou danseurs. Huit clips de quelques minutes où la nudité se décline avec érotisme (Alis), sensualité (Droulers), drôlerie (Greene), exhibitionnisme (Martinez), douceur (Appaix), etc....
Un spectacle imaginé, mis en scène et en musique par le compositeur Hector Zazou, pour le théâtre de la Bastille qui était en 1986 un haut lieu parisien de l'avant-garde en matière de spectacle vivant.

Patrick Bossatti
CNC - Images de la culture
Au milieu des années 80, des représentants de la jeune danse française flirtent avec la mode. Huit chorégraphes s'inspirent des créations de stylistes (C. Thomas, J. Shimada...) pour dévêtir huit danseuses ou danseurs. Huit clips de quelques minutes où la nudité se décline avec érotisme (Alis), sensualité (Droulers), drôlerie (Greene), exhibitionnisme (Martinez), douceur (Appaix), etc....
Un spectacle imaginé, mis en scène et en musique par le ...

ZAZOU (HECTOR) ; SORIA (DOMINIQUE) ; FOURNY (PIERRE) ; APPAIX (GEORGES) ; DROULERS (PIERRE) ; MARTINEZ (GRAZIELLA) ; LULU ; GREENE (LILA) ; SAPORTA (KARINE) ; DANSE ; THEATRE ; CORPS NU ; STRIP-TEASE

... Lire [+]

Type
Date de parution
Descripteurs

DANSE CONTEMPORAINE [60]

DANSE [34]

CHOREGRAPHIE [33]

SPECTACLE IN SITU [22]

ARTS PLASTIQUES [13]

ART VIDEO [12]

ESPACE URBAIN [11]

CHANT [10]

AMOUR [8]

EROTISME [8]

BALLET [7]

CHANSON FRANCOPHONE [7]

CORPS NU [7]

PHOTOGRAPHIE [7]

THEATRE [7]

BAGOUET (DOMINIQUE) [6]

DECOUFLE (PHILIPPE) [6]

EAU [6]

SCULPTURE [6]

DANSE CLASSIQUE [5]

ESPACE NATUREL [5]

HIP-HOP [5]

MONNIER (MATHILDE) [5]

MUSIQUE [5]

NOUVEAU CIRQUE [5]

PROCESSUS DE CREATION [5]

CHOPINOT (REGINE) [4]

COMPAGNIE DCA - PHILIPPE DECOUFLE [4]

LANGAGE DU CORPS [4]

MAISON [4]

MANIPULATION D'OBJET [4]

PEINTURE [4]

RELATION AUX AUTRES [4]

APESANTEUR [3]

ARTS MARTIAUX [3]

BALLET CLASSIQUE [3]

BURLESQUE [3]

DUBOC (ODILE) [3]

EDUCATION ARTISTIQUE [3]

EPOQUE CONTEMPORAINE [3]

EQUILIBRE [3]

IDENTITE SEXUELLE [3]

KELEMINIS (MICHEL) [3]

KYLIAN (JIRI) [3]

LARRIEU (DANIEL) [3]

MEMOIRE [3]

MORT [3]

NADJ (JOSEF) [3]

SAPORTA (KARINE) [3]

ACROBATIE AU SOL [2]

ACROCYCLE [2]

AFRIQUE [2]

AMERICAN BALLET THEATRE [2]

ANIMALITE [2]

ARCHITECTURE [2]

ART CLOWNESQUE [2]

ART CORPOREL [2]

BAUSCH (PINA) [2]

BEJART (MAURICE) [2]

BOLTANSKI (CHRISTIAN) [2]

BUFFARD (ALAIN) [2]

CAPOEIRA [2]

CARLSON (CAROLYN) [2]

CHARMATZ (BORIS) [2]

CHOREGRAPHE [2]

CINEMA [2]

COMPAGNIE FATTOUMI-LAMOUREUX [2]

COMPAGNIE KÄFIG [2]

COSTUME [2]

COSTUME DE CIRQUE [2]

DANSE SACREE [2]

DANSE URBAINE [2]

DANSEUR [2]

EK (MATS) [2]

ENTRAINEMENT [2]

ENVIRONNEMENT [2]

FATTOUMI (HELA) [2]

Fiche à compléter [2]

FLAMENCO [2]

FOLIE [2]

FORSYTHE (WILLIAM) [2]

FOURNY (PIERRE) [2]

FRICHE INDUSTRIELLE [2]

GALLOTTA (JEAN-CLAUDE) [2]

HASARD [2]

HERVIEU (DOMINIQUE) [2]

JONGLERIE [2]

LAMOUREUX (ERIC) [2]

MARIONNETTE [2]

MASSUE [2]

MONTALVO (JOSÉ) [2]

MUSIQUE DU MONDE [2]

NETHERLANDS DANCE THEATRE [2]

NIJINSKY (VASLAV) [2]

NOUREEV (RUDOLF) [2]

NOUVELLES TECHNOLOGIES [2]

OPERA [2]

OURAMDANE (RACHID) [2]

PASSING [2]

PORTERS ACROBATIQUES [2]

PRELJOCAJ (ANGELIN) [2]

J Plus

Nuage de mots clefs ici

Z