Documents  L'Arche | enregistrements trouvés : 65

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

U V

86, rue Bonaparte
75006 Paris


U V

- 285 p.
Cote : CLO Rem

Recueil d'entrées clownesques.

REMY (TRISTAN) ; ART CLOWNESQUE ; ENTREE COMIQUE ; BOUFFON ; MIME ; BURLESQUE ; DRAMATURGIE

... Lire [+]

U V

- 133 p.
Cote : DAN End

Relation d'une danseuse avec Pina Bausch.

BAUSCH (PINA)

... Lire [+]

U V


Cote : DAN Bau

Ce livret accompagne le film Ahnen, tourné avec très peu de moyens et dans lequel Pina Bausch offre un aperçu du quotidien des répétitions. En travaillant avec ce nouveau média que le film représente pour elle, sans faire de compromis ni tenir compte des manières habituelles de voir et construire l'intrigue, elle montre simplement ce qui l'intéresse.
Le livret rassemble l'ensemble des dialogues du film et deux textes de Raimund Hoghe, alors dramaturge du Tanztheater de Wuppertal ainsi que des photos tirées du film.
Ce livret accompagne le film Ahnen, tourné avec très peu de moyens et dans lequel Pina Bausch offre un aperçu du quotidien des répétitions. En travaillant avec ce nouveau média que le film représente pour elle, sans faire de compromis ni tenir compte des manières habituelles de voir et construire l'intrigue, elle montre simplement ce qui l'intéresse.
Le livret rassemble l'ensemble des dialogues du film et deux textes de Raimund Hoghe, alors ...

BAUSCH (PINA) ; DANSE ; CHOREGRAPHE ; CHOREGRAPHIE ; PROCESSUS DE CREATION

... Lire [+]

U V

- 353 p.
Cote : DAN Cam

"À la croisée des disciplines, chercheurs, danseurs et chorégraphes explorent ces marges et territoires dans un ouvrage qui, au terme d'un parcours qui se voudrait infini, invite à s'arrêter sur la question centrale et obsédante du regard, celui de Pina Bausch, sur le monde, sur la danse, sur ses danseurs et sur ses pièces, mais aussi celui qu'elle éveille, réveille ou révèle en nous." [Extrait quatrième de couv.]
"À la croisée des disciplines, chercheurs, danseurs et chorégraphes explorent ces marges et territoires dans un ouvrage qui, au terme d'un parcours qui se voudrait infini, invite à s'arrêter sur la question centrale et obsédante du regard, celui de Pina Bausch, sur le monde, sur la danse, sur ses danseurs et sur ses pièces, mais aussi celui qu'elle éveille, réveille ou révèle en nous." [Extrait quatrième de couv.]

BAUSCH (PINA) ; DANSE ; CHOREGRAPHE ; CHOREGRAPHIE ; DANSE CONTEMPORAINE ; SPECTACLE IN SITU

... Lire [+]

Walzer Bausch, Pina | L'Arche 2012

OUVRAGE

U V

- 78 p.
Cote : DAN Bau

Ce livret regroupe des extraits de dialogues et accompagne un film de 55 minutes issu d'une pièce de plus de trois heures.
« Walzer » qui signifie valse en français est à l'instar de « Kontakthof » une des pièces majeures de l'oeuvre de Pina Bausch. Créé en 1982 au Théâtre Carré à Amsterdam, ce spectacle correspond à une période glorieuse pour la chorégraphe. Elle réunissait alors autour d'elle une bande de danseurs révolutionnaires. Chaque danseur et chaque danseuse fut un interprète hors pair et un personnage, qui pouvait remplir sans peine toute une scène vide.
Ce livret regroupe des extraits de dialogues et accompagne un film de 55 minutes issu d'une pièce de plus de trois heures.
« Walzer » qui signifie valse en français est à l'instar de « Kontakthof » une des pièces majeures de l'oeuvre de Pina Bausch. Créé en 1982 au Théâtre Carré à Amsterdam, ce spectacle correspond à une période glorieuse pour la chorégraphe. Elle réunissait alors autour d'elle une bande de danseurs révolutionnaires. Chaque ...

BAUSCH (PINA) ; DANSE CONTEMPORAINE ; CHOREGRAPHE ; CHOREGRAPHIE ; THEATRE ; DANSE ET THEATRE

... Lire [+]

Vrai et faux Mamet, David | L'Arche 2010

OUVRAGE

U V

- 118 p.
Cote : PTH Mam

Formation de l'acteur.

TRAVAIL DE L'ACTEUR ; MISE EN SCENE DE THEATRE ; PIECE DE THEATRE ; ACTEUR

... Lire [+]

Café Müller Bausch, Pina | L'Arche 2010

OUVRAGE

U V

- 91 p.
Cote : DAN Bau

"La solitude, l'inconnu, le réconfort. Sur scène, une salle nue, grise de saleté, remplie de tables et de chaises. Les chaises, signe de l'absence, font obstacle à la liberté de mouvement. On se meut comme en transe sur les arias de Purcell pendant que Pina Bausch se glisse le long des murs du café, cherchant, rêvant, les bras grands ouverts. Inimitable, inoubliable."
"www.arche-editeur.com"
"La solitude, l'inconnu, le réconfort. Sur scène, une salle nue, grise de saleté, remplie de tables et de chaises. Les chaises, signe de l'absence, font obstacle à la liberté de mouvement. On se meut comme en transe sur les arias de Purcell pendant que Pina Bausch se glisse le long des murs du café, cherchant, rêvant, les bras grands ouverts. Inimitable, inoubliable."
"www.arche-editeur.com"

BAUSCH (PINA) ; DANSE ; CHOREGRAPHE ; CHOREGRAPHIE ; OPERA

... Lire [+]

U V

- 116 p.
Cote : SCE Fab

Le titre évoque une dépose solennelle sur l'autel du théâtre. Sa grandeur passée y est célébrée avec des froufrous, des fauteuils carmin et des dorures clinquantes. On entend les rumeurs dans les loges, le tintement des coupes de champagne dans des salles de bal majestueuses. Le théâtre du XIXe siècle offre ses hallucinations enchanteresses à la bourgeoisie. [L'Arche]
Le titre évoque une dépose solennelle sur l'autel du théâtre. Sa grandeur passée y est célébrée avec des froufrous, des fauteuils carmin et des dorures clinquantes. On entend les rumeurs dans les loges, le tintement des coupes de champagne dans des salles de bal majestueuses. Le théâtre du XIXe siècle offre ses hallucinations enchanteresses à la bourgeoisie. [L'Arche]

THEATRE ; FABRE (JAN) ; PERFORMANCE

... Lire [+]

U V

- 144 p.
Cote : SCE Fab

Immédiatement le titre résonne de façon programmatique : sa structure tautologique (« C'est... comme c'était... ») est en réalité une double négation. La production n'est pas du théâtre et certainement pas comme il était à prévoir. Ce qui était à prévoir, c'est une fiction, une pause de deux heures dans le tourbillon de la vie. [L'Arche]
Immédiatement le titre résonne de façon programmatique : sa structure tautologique (« C'est... comme c'était... ») est en réalité une double négation. La production n'est pas du théâtre et certainement pas comme il était à prévoir. Ce qui était à prévoir, c'est une fiction, une pause de deux heures dans le tourbillon de la vie. [L'Arche]

THEATRE ; PERFORMANCE ; FABRE (JAN)

... Lire [+]

U V

- 101 p.
Cote : PIE Bre

"Sous le nazisme, la peur et la misère affectaient toutes les couches de la société allemande, l'intelligentsia, la bourgeoisie, la classe ouvrière. Il y a certes le courage de la poignée de militants qui, au mépris de tous les dangers, publient leur littérature illégale. Mais il y a aussi la capitulation, face à la terreur, d'une trop grande part de l'intelligentsia. C'est ce qu'a voulu montrer Brecht, d'abord à ses compatriotes exilés, autour des années 1938, en écrivant la trentaine de courtes scènes, inspirées de la réalité même, de Gran-peur et misère du IIIe Reich." (Extrait de la quatrième de couv.)
"Sous le nazisme, la peur et la misère affectaient toutes les couches de la société allemande, l'intelligentsia, la bourgeoisie, la classe ouvrière. Il y a certes le courage de la poignée de militants qui, au mépris de tous les dangers, publient leur littérature illégale. Mais il y a aussi la capitulation, face à la terreur, d'une trop grande part de l'intelligentsia. C'est ce qu'a voulu montrer Brecht, d'abord à ses compatriotes exilés, autour d...

THEATRE ; ALLEMAGNE ; 1939-1949

... Lire [+]

U V

- 166 p.
Cote : PIE Mel

La première pièce raconte le destin de trois jeunes gens nés en Algérie, et dont le père est mort. La deuxième pièce est un duo d'amour au-dessus de la Méditerranée, entre deux amants réunis par les mêmes astres et la même lune. La troisième pièce montre un faxxman, un enfant qui a fui sa famille, explorant et affrontant "le sens de la nuit" avec Aïda. Suit un entretien avec Fabrice Melquiot. (Mollat )
La première pièce raconte le destin de trois jeunes gens nés en Algérie, et dont le père est mort. La deuxième pièce est un duo d'amour au-dessus de la Méditerranée, entre deux amants réunis par les mêmes astres et la même lune. La troisième pièce montre un faxxman, un enfant qui a fui sa famille, explorant et affrontant "le sens de la nuit" avec Aïda. Suit un entretien avec Fabrice Melquiot. (Mollat )

PIECE DE THEATRE

... Lire [+]

U V

- 319 p.
Cote : THE Hém

Résumé : "Le Théâtre National de la Colline a pour mission essentielle de présenter au public des oeuvres du théâtre contemporain. La collection " Lexi/textes " offre aux auteurs, an parallèle à la présentation de leurs oeuvres à la scène, la possibilité de s'exprimer sur les états et les enjeux de leur écriture en travail dans le champ du théâtre. Avec des inédits, articles, essais, correspondances, pièces de théâtre ou poèmes et des commentaires d'autres auteurs, le volume " Lexi/textes 8 " articule treize chapitres, consacrés aux auteurs dont les oeuvres sont présentées au cours de la saison 2004/2005 du Théâtre National de la Colline." [extrait quatrième de couverture]
Résumé : "Le Théâtre National de la Colline a pour mission essentielle de présenter au public des oeuvres du théâtre contemporain. La collection " Lexi/textes " offre aux auteurs, an parallèle à la présentation de leurs oeuvres à la scène, la possibilité de s'exprimer sur les états et les enjeux de leur écriture en travail dans le champ du théâtre. Avec des inédits, articles, essais, correspondances, pièces de théâtre ou poèmes et des commentaires ...

THEATRE

... Lire [+]

Veux-tu ? Melquiot, Fabrice | L'Arche 2004

OUVRAGE

U V

- 137 p.
Cote : PIE Mel

Je passe mon temps à corriger le vide.
D'une présence ou d'un poème, corriger le vide.
Les textes qui suivent ont quelques années, d'autres sont venus tout à l'heure.
Écrits sur la route, dans des cafés, des hôtels, sur des quais de gare, dans des aéroports, des chambres d'occasion, je les ai pris tels qu'ils se présentaient, souvent je ne leur ai pas refait le portrait ; j'aime qu'ils ressemblent aux instants qui les ont vus naître : urgents, fragiles.
J'ai laissé à des phrases les reins endoloris et si des mots sont courbatus, je les ai souhaités ainsi, au plus près de la trace que l'instant laissait en moi.
J'espère : une sorte d'état sauvage.
Souvent, j'ai eu l'impression qu'on écrivait ces textes à mon insu, qu'un souffleur me suivait patiemment, parce que souvent j'ai été démuni, à force de solitude, à force de compagnie, les mots m'ont manqué, souvent, alors j'écoutais ce qui se disait.
Maintenant, ces textes sont rassemblés ; ils sont un peu de ma vraie vie, ces derniers temps.
Pour la paix boiteuse rencontrée dans le temps de leur écriture, je rends grâce à l'invisible. (quatrième de couv.)
Je passe mon temps à corriger le vide.
D'une présence ou d'un poème, corriger le vide.
Les textes qui suivent ont quelques années, d'autres sont venus tout à l'heure.
Écrits sur la route, dans des cafés, des hôtels, sur des quais de gare, dans des aéroports, des chambres d'occasion, je les ai pris tels qu'ils se présentaient, souvent je ne leur ai pas refait le portrait ; j'aime qu'ils ressemblent aux instants qui les ont vus naître : urgents, ...

PIECE DE THEATRE

... Lire [+]

U V

- 89 p.
Cote : PIE Mel

"Catalina est une drôle de fille : elle a deux visages, un devant, un derrière qui parle quand elle dort.
Sa mère, voyant qu'elle a accouché d'un monstre, est morte sur-le-champ. Quant au père, il s'est rétamé peu après dans un accident de voiture. Tout ça est un peu lourd à porter.
L'histoire commence quand Catalina décide d'arrêter l'école pour entrer à l'Usine, sous la houlette du brave Honorin, qui parie toujours sur des canassons. Catalina aimerait bien imposer sa loi, mais Honorin ne se laisse pas faire. Et les choses se compliquent un peu plus quand débarque le Prince Pas Charmant..." (Extrait de la quatrième de couv.)
"Catalina est une drôle de fille : elle a deux visages, un devant, un derrière qui parle quand elle dort.
Sa mère, voyant qu'elle a accouché d'un monstre, est morte sur-le-champ. Quant au père, il s'est rétamé peu après dans un accident de voiture. Tout ça est un peu lourd à porter.
L'histoire commence quand Catalina décide d'arrêter l'école pour entrer à l'Usine, sous la houlette du brave Honorin, qui parie toujours sur des canassons. Catalina ...

PIECE DE THEATRE ; LITTERATURE POUR LA JEUNESSE

... Lire [+]

U V

- 42 p.
Cote : PIE Mel

Dialogue entre un grand-père, bruiteur à la retraite, et sa petite fille aveugle. Un dialogue à trois voix : celle que l'on dit, celle que l'on pense et celle du passé : les voix enregistrées par le grand-père.

PIECE DE THEATRE ; LITTERATURE POUR LA JEUNESSE

... Lire [+]

U V

- 75 p.
Cote : PIE Kan

L'Amour de Phèdre semble occuper une position singulière parmi les pièces de Sarah Kane et il est de fait très rare qu'un auteur anglais adapte une pièce classique. L'adaptation s'intègre parfaitement dans l'univers de l'auteur : réapparaissent notamment la dissection d'une émotivité masculine malsaine et nihiliste, tout comme la question de Dieu et les conséquences de la violence. (extrait site éditeur)
L'Amour de Phèdre semble occuper une position singulière parmi les pièces de Sarah Kane et il est de fait très rare qu'un auteur anglais adapte une pièce classique. L'adaptation s'intègre parfaitement dans l'univers de l'auteur : réapparaissent notamment la dissection d'une émotivité masculine malsaine et nihiliste, tout comme la question de Dieu et les conséquences de la violence. (extrait site éditeur)

PIECE DE THEATRE

... Lire [+]

U V

- 66 p.
Cote : PIE Kan

Manque est un texte duquel la violence physique, si caractéristique d'Anéantis ou de Purifiés, est absente. Quatre voix dont l'identité n'est pas clairement définie parlent respectivement entre elles et à ceux qui les écoutent.
Les voix qui déversent leurs sensations dans un torrent d'impressions, de souvenirs et de désirs sont à l'image de l'idée que Sarah Kane se faisait de l'amour : dès que deux personnes forment une relation, une sorte de colonisation prend place et l'une d'elles risque d'être abusée par le pouvoir que l'autre exerce sur elle. (extrait site éditeur)
Manque est un texte duquel la violence physique, si caractéristique d'Anéantis ou de Purifiés, est absente. Quatre voix dont l'identité n'est pas clairement définie parlent respectivement entre elles et à ceux qui les écoutent.
Les voix qui déversent leurs sensations dans un torrent d'impressions, de souvenirs et de désirs sont à l'image de l'idée que Sarah Kane se faisait de l'amour : dès que deux personnes forment une relation, une sorte de ...

PIECE DE THEATRE

... Lire [+]

U V

- 307 p.
Cote : DRA Leh

"Avec la fin de la "galaxie Gutenberg", le texte écrit - et donc le dialogue fixé comme élément constitutif de la représentation - s'avère remis en question. Le mode de perception se déplace : une perception simultanée et aux perspectives plurielles remplace une vision linéaire et succesive. Au même titre que le théâtre dans ce qu'il a de pesant et de compliqué, la lecture lente est menacée de perdre son statut, au regard de la circulation lucrative d'images animées.
Dans cet ouvrage, le lecteur trouvera descriptions et analyses sur le théâtre postdramatique, sur ces nouvelles formes de théâtre qui depuis quelques décennies ont su se créer une place importante parmi la production théâtrale. (...)
A partir d'une description du théâtre international, les présentes réflexions sur l'écriture scénique contemporaine englobent également les démarches poursuivies en France qui, par ses avant-gardes historiques (Jarry, Artaud, le surréalisme, le théâtre de l'absurde), est intimement liée à ce mouvement." (Extrait de la quatrième de couv.)
"Avec la fin de la "galaxie Gutenberg", le texte écrit - et donc le dialogue fixé comme élément constitutif de la représentation - s'avère remis en question. Le mode de perception se déplace : une perception simultanée et aux perspectives plurielles remplace une vision linéaire et succesive. Au même titre que le théâtre dans ce qu'il a de pesant et de compliqué, la lecture lente est menacée de perdre son statut, au regard de la circulation ...

THEATRE ; DRAMATURGIE ; ANALYSE CRITIQUE

... Lire [+]

U V

- 190 p.
Cote : DAN Izr

"La vie culturelle française du dernier quart du XXe siècle est marquée par l'émergence fulgurante d'un nouvelle forme de danse. Grâce à la nouveauté technique, stylistique et poétique qu'elle introduit soudain dans l'histoire de la danse, elle constitue l'un des évènements artistiques majeurs du siècle passé.
Malgré l'intensité de la secousse, il n'y avait pas à ce jour de témoignage écrit. Il était donc grand temps de donner des points de repère et des pistes de réflexion. Le livre d'Agnès Izrine trace non seulment les différents axes contemporains autour desquels la danse française tourne mais également les lignes politico-historiques dont elle a jailli." (Extrait de la quatrième de couv.)
"La vie culturelle française du dernier quart du XXe siècle est marquée par l'émergence fulgurante d'un nouvelle forme de danse. Grâce à la nouveauté technique, stylistique et poétique qu'elle introduit soudain dans l'histoire de la danse, elle constitue l'un des évènements artistiques majeurs du siècle passé.
Malgré l'intensité de la secousse, il n'y avait pas à ce jour de témoignage écrit. Il était donc grand temps de donner des points de ...

DANSE ; DANSE CONTEMPORAINE ; FRANCE

... Lire [+]

Bouli Miro Melquiot, Fabrice | L'Arche 2002

OUVRAGE

U V

- 56 p.
Cote : PIE Mel

"Bouli est un bébé gros comme son père Daddi Rotondo et miro comme sa mère Mama Binocla. Il grossit avec une rapidité effrayante, ce qui n'empêche pas sa cousine Petula de tomber amoureuse de lui. Bouli, gros de toutes ses peurs, prend encore plus de poids lorsque sa bien-aimée part pour l'Espagne avec ses parents. Vient le jour où Bouli écrase presque ses parents et se met enfin à la gymnastique. Une nouvelle vie commence ! Mais quelle vie !" (Extrait de la quatrième de couv.)
"Bouli est un bébé gros comme son père Daddi Rotondo et miro comme sa mère Mama Binocla. Il grossit avec une rapidité effrayante, ce qui n'empêche pas sa cousine Petula de tomber amoureuse de lui. Bouli, gros de toutes ses peurs, prend encore plus de poids lorsque sa bien-aimée part pour l'Espagne avec ses parents. Vient le jour où Bouli écrase presque ses parents et se met enfin à la gymnastique. Une nouvelle vie commence ! Mais quelle vie !" ...

PIECE DE THEATRE ; LITTERATURE POUR LA JEUNESSE

... Lire [+]

Type
Date de parution
Descripteurs

Nuage de mots clefs ici

Dossiers

 
Z